Archives du mot-clé VNONPETITEINF2

Ulva pseudolinza

Nom latin Ulva pseudolinza (R.P.T.Koeman & Hoek) Hayden, Blomster, Maggs, P.C.Silva, M.J.Stanhope & J.R.Waaland 2003
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Ulvophyceae
Ordre Ulvales
Famille Ulvaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Du nom latin des algues
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 63-1 Frais ; 63-2 Frais détail ; 63-3 Frais détail ; 63-4  Frais.
Description Thalle fixé par un disque et formé d’une fronde tubuleuse à sa base, qui se prolonge sous la forme d’une lame rubanée pouvant atteindre 20 cm de long pour 4 cm de large et dont les marges sont fortement ondulées. La lame foliacée est constituée de deux couches de cellules, qui sont décollées uniquement au niveau des marges et donnent ainsi au thalle une forme d’haltère en coupe transversale. Les cellules ne sont pas rangées longitudinalement. Elles sont polygonales et renferment un unique plaste en forme de capuchon, porteur d’un seul pyrénoïde.Diffère d’Ulva lactuca, qui peut également présenter cette forme en collerette caractéristique. Se distingue par la présence d’une base étroite en tube.
Milieu de vie Epilithe de la partie supérieure et moyenne de l’étage médiolittoral, souvent présent dans les cuvettes.
Cycle de vie Espèce annuelle. Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe. Spores à 4 flagelles, produites après la méiose
Distribution
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation
Publication originale Hayden, H.S., Blomster, J., Maggs, C.A., Silva, P.C., Stanhope, M.J. & Waaland, J.R. (2003). Linnaeus was right all along: Ulva and Enteromorpha are not distinct genera. European Journal of Phycology 38: 277-294.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=61847

 

 

Ulva lactuca

Nom latin Ulva lactuca Linnaeus 1753
Noms vernaculaires Laitue de mer
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Ulvophyceae
Ordre Ulvales
Famille Ulvaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Du nom ancien des algues, laitue
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 61-1 – Estran ; 61-2 – Frais ; 61-3 – Frais détail ; 61-4 – Estran
Description Thalle formé d’une lame foliacée, composée de deux couches de cellules entièrement accolées, fixée par un disque et pouvant atteindre 30 cm de long. Le thalle peut présenter des formes très variées en fonction des conditions écologiques. La lame peut ainsi être plate ou ondulée. Les cellules sont disposées en groupe de 4, de forme carrée. Elles sont polygonales et renferment un unique plaste, porteur d’un seul pyrénoïde (sauf dans quelques cellules).
Milieu de vie Epilithe, mais aussi épiphyte, de la zone supralittorale à la zone infralittorale.
Cycle de vie Espèce annuelle.Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe.
Distribution générale Cosmopolite
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe aux Oies à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation Industrie agroalimentaire. Espèce utilisée dans l’alimentation humaine comme condiment, sous forme de paillettes. Cette espèce est également utilisée comme complément alimentaire pour le bétail et pour enrichir les cultures légumières (choux-fleurs) en Bretagne (Cabioc’h et al., 2006).
Publication originale Linnaeus, C. (1753). Species plantarum, exhibentes plantas rite cognitas, ad genera relatas, cum differentiis specificis, nominibus trivialibus, synonymis selectis, locis natalibus, secundum systema sexuale digestas. Vol. 2 pp. [i], 561-1200, [1-30, index], [i, err.]. Holmiae [Stockholm]: Impensis Laurentii Salvii.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=39

 

 

 

 

 

Prasiola stipitata

Nom latin Prasiola stipitata Suhr ex Jessen 1848
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Trebouxiophyceae
Ordre Prasiolales
Famille Prasiolaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Porté par un stipe
Lieu de récolte
Date de récolte
Références photos 50-1 – Alguier ; 50-2 – Alguier
Description Thalle membraneux monostromatique, de couleur vert foncé, brillant, dont la longueur ne dépasse pas 2 cm. Le thalle est généralement plan ou ondulé et porté par un petit stipe. Le stipe est prolongé vers le bas par des cellules qui s’allongent en rhizoïde. Les thalles, en mélange avec Blidingia minima, forment un tapis dense. Les cellules forment des paquets de 4 cellules de forme carrée. Les cellules possèdent un plaste central étoilé, contenant un unique pyrénoïde. L’extrémité du thalle est généralement tronquée.
Milieu de vie Epilithe de la zone supralittorale, généralement en mode abrité.
Cycle de vie Espèce monoïque.Multiplication en général réalisée par la formation d’aplanospores. La méiose a lieu au niveau des cellules végétatives diploïdes et forme ainsi un tissu haploïde par mitose. Dans ce tissu se produit la gamétogénèse. Après libération, les gamètes fusionnent et donnent un nouvel individu diploïde. Beaucoup d’incertitudes existent néanmoins sur la place exacte de la méiose, et par conséquent  sur l’interprétation du cycle (De Reviers, 2002).
Distribution générale Atlantique nord-est (de la Norvège à l’Espagne), Atlantique nord-ouest, Pacifique (Cabioc’h et al., 2006).
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Digue Nord à Boulogne, Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer.
Exploitation
Publication originale Jessen, K.F.W. (1848). Prasiolae generis algarum monographia. Dissertatio inauguralis botanica. pp. [1]-20. Kiliae [Kiel]: In Libraria Academica.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=35