Archives du mot-clé VERTE

Ulva pseudolinza

Nom latin Ulva pseudolinza (R.P.T.Koeman & Hoek) Hayden, Blomster, Maggs, P.C.Silva, M.J.Stanhope & J.R.Waaland 2003
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Ulvophyceae
Ordre Ulvales
Famille Ulvaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Du nom latin des algues
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 63-1 Frais ; 63-2 Frais détail ; 63-3 Frais détail ; 63-4  Frais.
Description Thalle fixé par un disque et formé d’une fronde tubuleuse à sa base, qui se prolonge sous la forme d’une lame rubanée pouvant atteindre 20 cm de long pour 4 cm de large et dont les marges sont fortement ondulées. La lame foliacée est constituée de deux couches de cellules, qui sont décollées uniquement au niveau des marges et donnent ainsi au thalle une forme d’haltère en coupe transversale. Les cellules ne sont pas rangées longitudinalement. Elles sont polygonales et renferment un unique plaste en forme de capuchon, porteur d’un seul pyrénoïde.Diffère d’Ulva lactuca, qui peut également présenter cette forme en collerette caractéristique. Se distingue par la présence d’une base étroite en tube.
Milieu de vie Epilithe de la partie supérieure et moyenne de l’étage médiolittoral, souvent présent dans les cuvettes.
Cycle de vie Espèce annuelle. Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe. Spores à 4 flagelles, produites après la méiose
Distribution
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation
Publication originale Hayden, H.S., Blomster, J., Maggs, C.A., Silva, P.C., Stanhope, M.J. & Waaland, J.R. (2003). Linnaeus was right all along: Ulva and Enteromorpha are not distinct genera. European Journal of Phycology 38: 277-294.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=61847

 

 

Ulva linza

Nom latin Ulva linza Linnaeus 1753
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Ulvophyceae
Ordre Ulvales
Famille Ulvaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Du nom latin des algues
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 62-1 – Frais binoculaire (× 10) ; 62-2 – Frais ; 62-3 – Alguier
Description Thalle fixé par un disque et formé d’une fronde tubuleuse à sa base, qui se prolonge sous la forme d’une lame rubanée dont les marges sont ondulées, pouvant atteindre 15 cm de long pour 3 cm de large. Le thalle s’élargit vers l’apex et peut parfois présenter des constrictions nettes. Il n’est généralement pas ramifié mais des proliférations peuvent être présentes à sa base. La lame est constituée de deux couches de cellules, qui sont décollées uniquement au niveau des marges donnant ainsi au thalle une forme d’haltère en coupe transversale. Les cellules sont rangées longitudinalement. Elles sont polygonales et renferment un unique plaste en forme de capuchon, porteur d’un seul pyrénoïde.
Milieu de vie Epilithe de la partie supérieure et moyenne de l’étage médiolittoral, souvent présent dans les cuvettes. Le substrat peut néanmoins être très varié.
Cycle de vie Espèce annuelle. Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe. Spores à 4 flagelles, produites après la méiose
Distribution générale Cosmopolite
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Pointe du Riden à Audinghen.
Exploitation
Publication originale Linnaeus, C. (1753). Species plantarum, exhibentes plantas rite cognitas, ad genera relatas, cum differentiis specificis, nominibus trivialibus, synonymis selectis, locis natalibus, secundum systema sexuale digestas. Vol. 2 pp. [i], 561-1200, [1-30, index], [i, err.]. Holmiae [Stockholm]: Impensis Laurentii Salvii.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=12905

 

Ulva lactuca

Nom latin Ulva lactuca Linnaeus 1753
Noms vernaculaires Laitue de mer
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Ulvophyceae
Ordre Ulvales
Famille Ulvaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Du nom ancien des algues, laitue
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 61-1 – Estran ; 61-2 – Frais ; 61-3 – Frais détail ; 61-4 – Estran
Description Thalle formé d’une lame foliacée, composée de deux couches de cellules entièrement accolées, fixée par un disque et pouvant atteindre 30 cm de long. Le thalle peut présenter des formes très variées en fonction des conditions écologiques. La lame peut ainsi être plate ou ondulée. Les cellules sont disposées en groupe de 4, de forme carrée. Elles sont polygonales et renferment un unique plaste, porteur d’un seul pyrénoïde (sauf dans quelques cellules).
Milieu de vie Epilithe, mais aussi épiphyte, de la zone supralittorale à la zone infralittorale.
Cycle de vie Espèce annuelle.Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe.
Distribution générale Cosmopolite
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe aux Oies à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation Industrie agroalimentaire. Espèce utilisée dans l’alimentation humaine comme condiment, sous forme de paillettes. Cette espèce est également utilisée comme complément alimentaire pour le bétail et pour enrichir les cultures légumières (choux-fleurs) en Bretagne (Cabioc’h et al., 2006).
Publication originale Linnaeus, C. (1753). Species plantarum, exhibentes plantas rite cognitas, ad genera relatas, cum differentiis specificis, nominibus trivialibus, synonymis selectis, locis natalibus, secundum systema sexuale digestas. Vol. 2 pp. [i], 561-1200, [1-30, index], [i, err.]. Holmiae [Stockholm]: Impensis Laurentii Salvii.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=39

 

 

 

 

 

Ulva intestinalis

Publication Ulva intestinalis Linnaeus 1753
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Ulvophyceae
Ordre Ulvales
Famille Ulvaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Relative au, ou trouvé au niveau des intestins (Stearn, 1963)
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 60-1 – Frais ; 60-2 – Frais détail ; 60-3 – Estran ; 60-4 – Frais; 60-5 – Frais binoculaire (× 10)
Description Thalle formé d’une lame monostratifiée, tubuleuse et intestiniforme, pouvant atteindre 20 cm de long et fixé par un disque. Le thalle est fin à sa base puis s’élargit vers l’apex, où il peut être aplati. Il présente des constrictions formant des bourrelets contenant de l’air, qui lui donnent l’aspect d’un intestin. Le thalle n’est généralement pas ramifié mais des proliférations peuvent être présentes à la base du thalle. Les cellules ne sont pas rangées longitudinalement. Elles sont polygonales et renferment un unique plaste en forme de capuchon, porteur d’un seul pyrénoïde (sauf dans quelques cellules) et situé sur la face proximale de la cellule.
Milieu de vie Epilithe de la partie supérieure de l’étage médiolittoral, souvent présent dans les cuvettes car cette espèce supporte bien les milieux à salinité variable. Le substrat peut néanmoins être très varié.
Cycle de vie Espèce annuelle.Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe.Spores à 4 flagelles produites après la méiose
Distribution générale Cosmopolite
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, La Slack à Audresselles, Cap Blanc-Nez.
Exploitation
Publication originale Linnaeus, C. (1753). Species plantarum, exhibentes plantas rite cognitas, ad genera relatas, cum differentiis specificis, nominibus trivialibus, synonymis selectis, locis natalibus, secundum systema sexuale digestas. Vol. 2 pp. [i], 561-1200, [1-30, index], [i, err.]. Holmiae [Stockholm]: Impensis Laurentii Salvii.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=12904

 

Ulva compressa

Nom latin Ulva compressa Linnaeus 1753
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Ulvophyceae
Ordre Ulvales
Famille Ulvaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Du nom ancien des algues, aplati généralement latéralement (Stearn, 1973)
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 59-1 – Frais ; 59-2 – Frais ; 59-3 – Alguier détail ; 59-4 – Alguier
Description Thalle formé d’une lame ramifiée et tubuleuse (surtout à la base), pouvant atteindre 15 cm de long et fixé par un disque. Le thalle est fin à sa base, puis s’élargit vers l’apex où il est généralement aplati et tronqué. Les cellules ne sont pas rangées longitudinalement. Elles sont polygonales et renferment un unique plaste en forme de capuchon, porteur d’un seul pyrénoïde (sauf dans quelques cellules).Attention de ne pas confondre les ramifications avec d’autres individus, qui peuvent se fixer sur le thalle
Milieu de vie Epilithe de la zone médiolittorale.
Cycle de vie Espèce annuelle.Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe
Distribution générale Cosmopolite
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Digue Nord à Boulogne, Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe duNid de Corbet à Audresselles
Exploitation
Publication originale Linnaeus, C. (1753). Species plantarum, exhibentes plantas rite cognitas, ad genera relatas, cum differentiis specificis, nominibus trivialibus, synonymis selectis, locis natalibus, secundum systema sexuale digestas. Vol. 2 pp. [i], 561-1200, [1-30, index], [i, err.]. Holmiae [Stockholm]: Impensis Laurentii Salvii.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=12903

 

Rhizoclonium tortuosum

Nom latin Rhizoclonium tortuosum (Dillwyn) Kützing 1845
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Tordu, entortillé dans de nombreuses directions (Stearn, 1973)
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 27/07/11
Références photos 52-1 – Frais ; 52-2 – Estran ; 52-3 – Frais binoculaire (× 10) ; 52-4 – Frais binoculaire (× 30)
Description Thalle filamenteux de couleur vert clair, formant des tapis laineux composés de nombreux filaments unisériés, non ramifiés et intriqués. Le thalle est fixé par des rhizoïdes, qui sont présents à la base du thalle mais qui peuvent également s’insérer perpendiculairement sur l’ensemble du filament. Les cellules contiennent entre 2 et 4 noyaux, bien visibles après coloration, formant des ponctuations axiales plus claires. Les cellules renferment également un plaste réticulé (Coppejans, 1995).
Milieu de vie Epilithe dans la zone supralittorale et médiolittorale supérieure
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe, haplodiplophasique (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution générale Manche, Atlantique Nord et Méditerranée (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Digue Nord à Boulogne, Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Cap Gris-Nez.
Exploitation
Publication originale Kützing, F.T. (1845). Phycologia germanica, d. i. Deutschlands Algen in bündigen Beschreibungen. Nebst einer Anleitung zum Untersuchen und Bestimmen dieser Gewächse für Anfänger. pp. i-x, 1-340. Nordhausen: W. Köhne.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=237

 

 

 

 

 

 

Prasiola stipitata

Nom latin Prasiola stipitata Suhr ex Jessen 1848
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Trebouxiophyceae
Ordre Prasiolales
Famille Prasiolaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Porté par un stipe
Lieu de récolte
Date de récolte
Références photos 50-1 – Alguier ; 50-2 – Alguier
Description Thalle membraneux monostromatique, de couleur vert foncé, brillant, dont la longueur ne dépasse pas 2 cm. Le thalle est généralement plan ou ondulé et porté par un petit stipe. Le stipe est prolongé vers le bas par des cellules qui s’allongent en rhizoïde. Les thalles, en mélange avec Blidingia minima, forment un tapis dense. Les cellules forment des paquets de 4 cellules de forme carrée. Les cellules possèdent un plaste central étoilé, contenant un unique pyrénoïde. L’extrémité du thalle est généralement tronquée.
Milieu de vie Epilithe de la zone supralittorale, généralement en mode abrité.
Cycle de vie Espèce monoïque.Multiplication en général réalisée par la formation d’aplanospores. La méiose a lieu au niveau des cellules végétatives diploïdes et forme ainsi un tissu haploïde par mitose. Dans ce tissu se produit la gamétogénèse. Après libération, les gamètes fusionnent et donnent un nouvel individu diploïde. Beaucoup d’incertitudes existent néanmoins sur la place exacte de la méiose, et par conséquent  sur l’interprétation du cycle (De Reviers, 2002).
Distribution générale Atlantique nord-est (de la Norvège à l’Espagne), Atlantique nord-ouest, Pacifique (Cabioc’h et al., 2006).
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Digue Nord à Boulogne, Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer.
Exploitation
Publication originale Jessen, K.F.W. (1848). Prasiolae generis algarum monographia. Dissertatio inauguralis botanica. pp. [1]-20. Kiliae [Kiel]: In Libraria Academica.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=35

 

 

Codium fragile

Publication Codium fragile (Suringar) Hariot 1889
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Bryopsidophyceae
Ordre Bryopsidales
Famille Codiaceae
Etymologie grecque Fourrure
Etymologie latine Fragile, cassant
Lieu de récolte Pointe du Nid de Corbet, Audresselles
Date de récolte 04/08/11
Références photos 16-1 – Frais ; 16-2 – Frais binoculaire (× 40) ; 16-3 – Estran
Description Thalle dressé et spongieux, vert foncé, de forme cylindrique et à ramification dichotome, ne dépassant généralement pas 7 cm de longueur. La surface du thalle (zone corticale) est composée d’utricules placés les uns contre les autres et terminés à l’apex par une pointe (ou mucron) et par des poils subterminaux alors que la zone centrale (zone médullaire) est composée de filaments enchevêtrés (Coppejans, 1995). Le thalle prend naissance à partir d’une masse filamenteuse de même couleur que le thalle (Coppejans, 1995). Les cellules ne présentent pas de cloisons et le thalle est donc siphonné (structure coenocytique ou syncitiale).
Milieu de vie Epilithe dans la partie infralittorale et parfois dans les cuvettes du médiolittoral.
Cycle de vie Cycle probablement monogénétique haplontique (Van den Hoek et al., 1995).
Distribution générale Espèce introduite du Pacifique, elle serait apparue en Méditerranée vers le milieu du XXe siècle (Cabioc’h et al., 2006).Atlantique nord-est (de la Scandinavie au Golfe de Gascogne), Méditerranée occidentale, Pacifique (Cabioc’h et al., 2006).
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Digue Nord à Boulogne, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation
Publication originale Hariot, P. (1889). Algues. In: Mission Scientifique du Cap Horn. 1882-1883. Tome V. Botanique. ( Eds), pp. 3-109. Paris: Gauthier-Villars et fils.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=133062

 

Cladophora sericea

Publication Cladophora sericea  (Hudson) Kützing 1843
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque Porteur de rameaux
Etymologie latine Soyeux
Lieu de récolte
Date de récolte
Références photos
Description Thalle filamenteux, unisérié, de couleur vert clair et d’une taille pouvant atteindre 30 cm de long, formant des touffes laineuses. Les axes principaux sont très ramifiés. La croissance est apicale et intercalaire, engendrant  une alternance de rameaux longs et courts. Les cellules apicales sont coniques et non cylindriques. Le thalle est dépourvu de diatomées épiphytes (Coppejans, 1995).
Milieu de vie Epilithe en médiolittoral, généralement dans les cuvettes rocheuses.
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe, (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution générale cosmopolite
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Fort de Croy et Pointe aux Oies à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Pointe du Riden à Audinghen.
Exploitation
Publication originale Kützing, F.T. (1843). Phycologia generalis oder Anatomie, Physiologie und Systemkunde der Tange… Mit 80 farbig gedruckten Tafeln, gezeichnet und gravirt vom Verfasser. pp. [part 1]: [i]-xxxii, [1]-142, [part 2:] 143-458, 1, err.], pls 1-80. Leipzig: F.A. Brockhaus.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=235

 

 

 

 

 

Cladophora rupestris

Nom latin Cladophora rupestris (Linnaeus) Kützing 1843
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque Porteur de rameaux
Etymologie latine Des rochers
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 14-1 : – Alguier ; 14-2 – Frais ; 14-3 – Frais; 14-4 – Estran
Description Thalle filamenteux unisérié, de couleur vert foncé et d’une taille pouvant atteindre 15 cm de long, formant des touffes en arbuscules, raides et fusiformes. Les angles des ramifications sont petits (< 30°), la croissance apicale est intercalaire et résulte ainsi en une alternance de rameaux longs et courts, toujours droits. Chaque cellule axiale peut porter jusqu’à 6 rameaux.
Milieu de vie Epilithe dans la partie moyenne et inférieure du médiolittoral mais aussi en infralittoral.
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution générale Atlantique nord-est (de l’Arctique au Maroc), Atlantique nord-ouest, Méditerranée (Cabioc’h et al., 2006).
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe aux Oies à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Pointe du Riden à Audinghen.
Exploitation
Publication originale Kützing, F.T. (1843). Phycologia generalis oder Anatomie, Physiologie und Systemkunde der Tange… Mit 80 farbig gedruckten Tafeln, gezeichnet und gravirt vom Verfasser. pp. [part 1]: [i]-xxxii, [1]-142, [part 2:] 143-458, 1, err.], pls 1-80. Leipzig: F.A. Brockhaus.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=43

 

Cladophora laetevirens

Nom latin Cladophora laetevirens (Dillwyn) Kützing 1843
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque Porteur de rameaux
Etymologie latine Vert lumineux (Stearn, 1973)
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 13-1 – Alguier ; 13-2 – Frais ; 13-3 – Frais ; 13-4 – Estran
Description Thalle filamenteux unisérié, de couleur vert clair et d’une taille pouvant atteindre 15 cm de long, formant des touffes laineuses. Les angles des ramifications sont importants (supérieurs à 45°), la croissance est apicale et résulte en une diminution progressive vers l’apex de la longueur des rameaux, qui sont incurvés dans les parties apicales. Les cellules apicales sont cylindriques.
Milieu de vie Epilithe des cuvettes rocheuses médiolittorales.
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution générale cosmopolite
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Boulogne Digue Nord, Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Cap Gris-Nez.
Exploitation
Publication originale Kützing, F.T. (1843). Phycologia generalis oder Anatomie, Physiologie und Systemkunde der Tange… Mit 80 farbig gedruckten Tafeln, gezeichnet und gravirt vom Verfasser. pp. [part 1]: [i]-xxxii, [1]-142, [part 2:] 143-458, 1, err.], pls 1-80. Leipzig: F.A. Brockhaus.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=229

 

 

 

 

Cladophora hutchinsiae

Nom latin Cladophora hutchinsiae (Dillwyn) Kützing 1845
Noms vernaculaires
D’après E. Hutchins, botaniste irlandaise
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque Porteur de rameaux
Etymologie latine
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 12-1 – Frais ; 12-2 – Estran ; 12-3 – Frais binoculaire (× 20)
Description Thalle filamenteux unisérié de couleur vert et d’une taille pouvant atteindre 15 cm de long, formant des touffes raides en arbuscules. Les angles des ramifications sont petits, la croissance est apicale et intercalaire, entraînant ainsi une alternance de rameaux longs et courts (croissance non acropétale). Les cellules apicales sont cylindriques et de grand diamètre comparativement aux autres espèces de Cladophora de la région (Coppejans, 1995).
Milieu de vie Epilithe des cuvettes rocheuses médiolittorales.
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution générale Europe (du Spitzberg aux Canaries), Bassin Méditerranéen, Amérique centrale nord-est et nord-ouest, Caraïbes.
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation
Publication originale Kützing, F.T. (1845). Phycologia germanica, d. i. Deutschlands Algen in bündigen Beschreibungen. Nebst einer Anleitung zum Untersuchen und Bestimmen dieser Gewächse für Anfänger. pp. i-x, 1-340. Nordhausen: W. Köhne.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=228

 

 

Chaetomorpha melagonium

Nom latin Chaetomorpha melagonium  (F.Weber & Mohr) Kützing 1845
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque En forme de poil raide
Etymologie latine Anguleux et sombre
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 02/10/2011
Références photos 11-1- Frais binoculaire (× 40) ; 11-2 – Estran
Description Thalle vert foncé, filamenteux, unisérié, rigide et non ramifié, d’aspect perlé, pouvant atteindre 20 cm de long et épais 500 à 800 µm, le plus souvent isolé ou avec quelques autres individus. Le thalle est fixé par une expansion en forme de disque de la cellule basale. Cette cellule mesure entre 1 et 3 mm de diamètre. Les cellules distales ont une forme en tonnelet. Chaque cellule est une structure coenocytique (contient de nombreux noyaux) qui contient un plaste pariétal réticulé à nombreux pyrénoïdes.
Milieu de vie Epilithe des cuvettes rocheuses de l’étage médiolittoral inférieur et sur les roches de l’infralittoral
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe (Cabioc’h et al., 2006). Zoospores biflagellés.
Distribution générale Atlantique nord-est (du Spitzberg au nord de l’Espagne), Atlantique nord-ouest (Cabioc’h et al., 2006).
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles et Pointe du Riden à Audighen (HEC).
Exploitation Consommer sous le nom de « spaghettis de mer » en Chine et aux Philippines (Cabioc’h et al., 2006).
Publication originale Kützing, F.T. (1845). Phycologia germanica, d. i. Deutschlands Algen in bündigen Beschreibungen. Nebst einer Anleitung zum Untersuchen und Bestimmen dieser Gewächse für Anfänger. pp. i-x, 1-340. Nordhausen: W. Köhne.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=42

 

Chaetomorpha ligustica

Nom latin Chaetomorpha ligustica (Kützing) Kützing 1849
Noms vernaculaires
 
Synonyme Chaetomorpha mediterranea
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque En forme de poil ou soie raide
Etymologie latine
Lieu de récolte
Date de récolte
Références photos
Description Thalle généralement vert clair, filamenteux, unisérié, non ramifié, d’un diamètre de 60 µm formant des touffes laineuses denses par enchevêtrement avec d’autres individus. Le thalle ne présente pas de dispositif de fixation. Chaque cellule est une structure coenocytique (contient de nombreux noyaux) qui contient un plaste pariétal réticulé à nombreux pyrénoïdes.
Milieu de vie Thalle associé à d’autres algues
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe (Cabioc’h et al., 2006)
Exploitation
Distribution générale
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Fort de Croy à Wimereux.
Publication originale Kützing, F.T. (1849). Species algarum. pp. [i]-vi, [1]-922. Lipsiae [Leipzig]: F.A. Brockhaus.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=19273

 

 

Chaetomorpha aera

Nom latin Chaetomorpha aera (Dillwyn) Kützing 1849
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Siphonocladophyceae
Ordre Cladophorales
Famille Cladophoraceae
Etymologie grecque En forme de poil raide
Etymologie latine Couleur de bronze
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 27/07/11
Références photos 10-1 – Frais ; 10-2 – Estran
Description Thalle vert filamenteux, unisérié, rigide et non ramifié, d’aspect perlé, pouvant atteindre 15 cm de long et épais de 100 à 350 µm. Le thalle forme le plus souvent des touffes denses avec d’autres individus. Le thalle est fixé par une expansion en forme de disque de la cellule basale. Cette cellule mesure entre 300 et 900 µm. Les cellules distales ont une forme cylindrique (et non en tonnelet comme c’est le cas chez Chaetomorpha melagonium). Chaque cellule est une structure coenocytique (contient de nombreux noyaux) qui contient un plaste pariétal réticulé à nombreux pyrénoïdes. Les cellules sont souvent évidées aux extrémités du thalle.
Milieu de vie Epilithe des cuvettes rocheuses de l’étage supralittoral et du médiolittoral supérieur
Cycle de vie Cycle digénétique haplodiplontique isomorphe (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution générale Atlantique nord-est (de la Scandinavie au Portugal), Atlantique nord-ouest, Méditerranée, mer Noire (Cabioc’h et al., 2006)
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation Consommé sous le nom de « spaghettis de mer » en Chine et aux Philippines (Cabioc’h et al., 2006)
Publication originale Kützing, F.T. (1849). Species algarum. pp. [i]-vi, [1]-922. Lipsiae [Leipzig]: F.A. Brockhaus.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=11475

 

Bryopsis plumosa

Nom latin Bryopsis plumosa (Hudson) C.Agardh 1823
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Bryopsidophyceae
Ordre Bryopsidales
Famille Bryopsidaceae
Etymologie grecque A allure de mousse
Etymologie latine Plumeux
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux
Date de récolte 25/07/11
Références photos 4-1 – Alguier ; 4-2 – Alguier détail ; 4-3 – Frais binoculaire (× 20) ; 4-4 – Frais binoculaire (× 20) ; 4-5 – Estran ; 4-6 – Estran
Description Thalle à aspect filamenteux et plumeux pouvant atteindre 10 cm de long, de forme triangulaire et de couleur vert clair, en forme de petite touffe. Axe principal nu à sa base et portant des ramifications courtes alternées distiques à croissance acropétale. Thalle siphonné (c’est-à-dire qu’il n’y a pas de cloisons transversales) et contenant de nombreux plastes ovoïdes à un seul pyrénoïde (Coppejans, 1995) : structure coenocytique ou syncitiale. Du cytoplasme peut s’accumuler dans l’une des ramifications qui s’isole du reste du siphon par un bouchon et se transforme alors en gamète (De Reviers, 2002).
Milieu de vie Epilithe dans la partie inférieure du médiolittoral ou présente dans les cuvettes et les écoulements d’eau du médiolittoral. Généralement en mode battu voire semi-abrité.
Cycle de vie Espèce annuelle, dioïque, cycle considéré comme monogénétique (De Reviers, 2002).Les gamètes sont formés au niveau d’une ramification du thalle. Les gamètes libérés fusionnent et forment un planozygote qui sédimente, se fixe et forme un filament unicellulaire. Le filament peut germer directement en un nouvel individu ou former des zoospores stéphanocontés (flagelles disposés en couronne) (De Reviers, 2002).
Distribution générale Atlantique nord-est (de la Scandinavie et de l’Islande à la Mauritanie), Atlantique nord-ouest, méditerranée, mer Noire (Cabioc’h et al., 2006).
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.
Exploitation
Publication originale Kylin, H. (1947). Über die Fortpflanzungsverhältnisse in der Ordnung Ulvales. Kungl. Fysiografiska Sällskapets i Lund Förhandlingar 17: 174-182.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=10

 

Blidingia minima

Nom latin Blidingia minima (Nägeli ex Kützing) Kylin 1947
Noms vernaculaires
D’après C. Bliding, phycologue suédois
Règne Plantae
Division Chlorophyta
Classe Ulvophyceae
Ordre Ulvales
Famille Gomontiaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Très petit
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 25/08/2011
Références photos 3-1 – Alguier ; 3-2 – Frais ; 3-3 – Frais
Description Thalle tubuleux de couleur vert clair et d’aspect frisé ou gaufré dont la longueur ne dépasse pas 3 cm. Le thalle est généralement aplati et s’élargit légèrement vers l’apex. Les thalles forment un gazon dense, en mélange avec Prasiola stipitata. Le thalle est généralement non ramifié mais il peut porter des petites ramifications à sa base. Les cellules sont petites et disposées sans ordre.
Milieu de vie Epilithe du médiolittoral supérieur et de la frange supralittorale, formant généralement une ceinture au milieu des Pelvetia.
Cycle de vie Espèce annuelle. Pas de sexualité connue, le sporophyte se multiplie par des spores directement (Cabioc’h et al., 2006).
Distribution générale Atlantique nord-est (de l’Arctique aux Canaries), Atlantique nord-ouest, Méditerranée, mer Noire et Pacifique (Cabioc’h et al., 2006).
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Boulogne Digue Nord, Pointe de la Crèche à Wimereux, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Cap Gris-Nez.
Exploitation
Publication originale Kylin, H. (1947). Über die Fortpflanzungsverhältnisse in der Ordnung Ulvales. Kungl. Fysiografiska Sällskapets i Lund Förhandlingar 17: 174-182.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=33