Archives du mot-clé RREGULIER

Rhodymenia pseudopalmata

Nom latin Rhodymenia pseudopalmata (J.V.Lamouroux) P.C.Silva 1952
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Rhodophyta
Classe Florideophyceae
Ordre Rhodymeniales
Famille Rhodymeniaceae
Etymologie grecque Membrane rouge
Etymologie latine Ressemblant à (Palmaria) palmata (Stearn, 1973)
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 27/07/2011
Références photos 55-1 – Frais ; 5-2 – Estran ; 55-3 – Alguier ; 55-4 – Alguier ; 55-5 – Alguier
Description Thalle membraneux de 5 à 6 cm, rouge jusqu’à rosé vers l’apex. Le thalle est fixé par un disque, puis présente un stipe cylindrique à sa base et la lame s’élargit en éventail et se divise de façon dichotome ou pseudo-dichotome pour former des lanières de 3 à 4 mm de largeur. L’apex est généralement plus large et arrondi mais cette espèce est très polymorphe. Les tétrasporocystes à division cruciée forment des petits sores dans les parties terminales du thalle.Les cystocarpes sont sessiles et disséminés sur le thalle ou près des marges. Les spermatocystes forment des petits sores subapicaux et donnent une couleur plus claire au thalle (Coppejans, 1995).
Milieu de vie Epilithe en infralittoral et dans les cuvettes de la partie inférieure de l’étage médiolittoral et de l’infralittoral. Parfois épiphyte des stipes de laminaires.
Cycle de vie Espèce dioïque.Cycle trigénétique dimorphe.
Distribution générale Cosmopolite.
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Boulogne digue Nord, Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux.
Exploitation
Publication originale Silva, P.C. (1952). A review of nomenclatural conservation in the algae from the point of view of the type method. University of California Publications in Botany 25: 241-323.
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=141

 

 

 

Rhodymenia holmesii

Nom latin Rhodymenia holmesii Ardissone 1893
Noms vernaculaires
En hommage à Edward Morell Holmes
Règne Plantae
Division Rhodophyta
Classe Florideophyceae
Ordre Rhodymeniales
Famille Rhodymeniaceae
Etymologie grecque Membrane rouge
Etymologie latine
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 27/07/2011
Références photos 54-1 – Estran ; 54-2 – Frais ; 54-3 – Frais ; 54-4 – Estran
Description Thalle membraneux d’une taille maximale de 9 cm, rouge jusqu’à rosé vers l’apex. Le thalle est fixé par un ensemble d’axes rampants très ramifiés (stolonoïdes) qui porte un stipe cylindrique qui s’élargit en une lame en forme d’éventail et se divise de façon dichotome ou pseudo-dichotome pour former des lanières de 3 à 4 mm de largeur avec 2-4 dichotomies successives. Cette dichotomie donne une forme de V à la lame. Les tétrasporocystes à division cruciée forment des petits sores dans les parties terminales du thalle.Les cystocarpes sont sessiles et généralement formés à la base des petits individus (rares).Les spermatocystes forment des petits sores subapicaux et donnent une couleur plus claire au thalle (extrêmement rare) (Coppejans, 1995).
Milieu de vie Epilithe en infralittoral et dans les cuvettes de la partie inférieure de l’étage médiolittoral et de l’infralittoral. Parfois épiphyte des stipes de laminaires.
Cycle de vie Espèce dioïque. Cycle trigénétique dimorphe.
Distribution générale Cosmopolite.
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Boulogne digue Nord, Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Pointe du Riden à Audinghen
Exploitation
Publication originale Irvine, L.M. & Guiry, M.D. (1983). Rhodymeniales. In: Seaweeds of the British Isles. Volume 1. Rhodophyta. Part 2A. Cryptonemiales (sensu stricto), Palmariales, Rhodymeniales. (Irvine, L.M. Eds), pp. 77-98. London: British Museum (Natural History).
Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=443

 

 

 

Gymnogongrus crenulatus

Nom latin Gymnogongrus crenulatus (Turner) J. Agardh 1851.
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Rhodophyta
Classe Florideophyceae
Ordre Gigartinales
Famille Phyllophoraceae
Etymologie grecque Excroissance nue.
Etymologie latine Crénelé
Lieu de récolte Pointe du Nid de Corbet, Audresselles.
Date de récolte 04/08/2011
Références photos 29-1 – Frais ; 29-2 – Frais détail ; 29-3 – Alguier
Description

Thalle formée d’une fronde coriace dressée, légèrement stipitée de 5 à 15 cm de haut et fixée par un disque basal bien développé. La base du thalle est cylindrique puis le thalle s’élargit et s’aplatit pour former des lanières d’une largeur constante d’environ 4 mm à division dichotome se terminant par des apex arrondis ou tronqués. Le thalle est rouge foncé mais les parties apicales sont généralement plus claires. Le thalle est généralement incrusté de bryozoaires et d’algues calcaires dans sa moitié inférieure. Les structures reproductives apparaissent au niveau des parties terminales du thalle sous forme de tâches circulaires rouge vif auréolées d’un cercle plus clair qui sont les cystocarpes sur les gamétophytes femelles. Les spermatocystes sont groupés sous forme de petits sores (Coppejans, 1995).

Milieu de vie Epilithe en infralittoral.
Cycle de vie

Algue pérenne. Espèce monoïque, cycle digénétique dimorphe. Le zygote se développe en filaments ressemblant à un tétrasporophyte réduit et parasite et donc une absence de phase carposporophytique. Tetrasporoblaste = tetrasporophyte réduit et parasite (De Revier, 2002).

Distribution générale
Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais

Digue Nord de Boulogne, Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Cap Gris-Nez.

Exploitation
Publication originale

Agardh, J.G. (1851). Species genera et ordines algarum, seu descriptiones succinctae specierum, generum et ordinum, quibus algarum regnum constituitur. Volumen secundum: algas florideas complectens. Part 1. pp. [ii*-iii*], [i]-xii, [1]-336 + 337-351 [Addenda and Indices]. Lundae [Lund]: C.W.K. Gleerup.

Lien vers l’Algaebase

http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=19