Archives du mot-clé RNONEPIPHYTE

Polysiphonia nigra

Nom latin Polysiphonia nigra (Hudson) Batters 1902
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Rhodophyta
Classe Florideophyceae
Ordre Ceramiales
Famille Rhodomelaceae
Etymologie grecque Pourvu de plusieurs siphons ou tubes.
Etymologie latine
Lieu de récolte Pointe du Nid de Corbet, Audresselles.
Date de récolte 02/09/2011
Références photos 46-1 – Frais ; 46-2 – Frais binoculaire ; 46-3 – Frais ; 46-4 – Alguier
Description

Thalle de couleur brun-rougeâtre (généralement aux extrémités) à noir, pouvant atteindre 10 cm, formé d’axes cylindriques, cartilagineux, fixés par des rhizoïdes et formant des touffes denses. La croissance en touffe est due à la présence d’axes rampants porteurs d’autres axes dressés. La ramification est pseudodichotome. En coupe transversale, les axes sont formés d’une cellule centrale, entourée de 9 à 12 coxales pleuridiennes. Chaque article (une cellule centrale et les coxales pleuridiennes qui l’entoure) est 1 à 3 fois plus long que large. Les cystocarpes sont présents sur la quasi-totalité du thalle à l’exception de la base (Coppejans, 1995). Les spermatocystophores (forme d’un épi de maïs) sont regroupés en touffes denses à l’apex du thalle (Coppejans, 1995). Les tétrasporophytes sont inclus dans de petits rameaux latéraux et sont disposés en forme d’hélice.

Milieu de vie

Epilithe dans la partie inférieure du médiolittoral et dans la frange infralittorale, généralement dans les milieux colonisés par l’annélide polychéte Polydora ciliata (Coppejans, 1995).

Cycle de vie

Cycle trigénétique dimorphe, les gamétophytes et sporophytes sont très différents (Coppejans, 1995).

Distribution générale

Europe (de la Scandinavie aux Açores), Afrique de l’Ouest

Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais

Fort de Croy à Wimereux et Pointe aux Oies à Wimereux.

Exploitation
Publication originale

Batters, E.A.L. (1902). A catalogue of the British marine algae. Journal of Botany, British and Foreign 40(Supplement): 1-107.

Lien vers l’Algaebase

http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=508

 

 

Polysiphonia fucoides

Nom latin Polysiphonia fucoides (Hudson) Greville 1824
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Rhodophyta
Classe Florideophyceae
Ordre Ceramiales
Famille Rhodomelaceae
Etymologie grecque Pourvu de plusieurs siphons ou tubes.
Etymologie latine
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 27/08/2011
Références photos 44-1 – Frais ; 44-2 – Frais binoculaire ; 44-3 – Estran ; 44-4 – Estran ; 44-5 – Alguier
Description

Thalle de couleur brun-rougeâtre (généralement aux extrémités) à noir, pouvant atteindre 20 cm, formé d’axes cylindriques, cartilagineux, fixés par un (ou plusieurs) disque(s). L’axe principal est généralement ramifié de façon alterne, avec une ramification plus importante à l’apex du thalle. Les rameaux issus de l’axe principal sont pennés (ramification qui donne l’aspect d’une plume au thalle). En coupe transversale, les axes sont formés d’une cellule centrale, entourée de 12 à 20 coxales pleuridiennes. Une cortication (petites cellules) peut être visible à la base du thalle. Chaque article (une cellule centrale et les coxales pleuridiennes qui l’entoure) est aussi long que large dans les parties les plus âgées. Les cystocarpes sont portés par un article et prennent la forme d’une urne. Les spermatocystophores (forme d’un épi de maïs) sont regroupés à l’apex du thalle et sont prolongés par un filament stérile non ramifié (Coppejans, 1995). Les tétrasporophytes sont inclus dans les ramules terminaux.

Milieu de vie

Epilithe dans la partie inférieure du médiolittoral et dans la frange infralittorale, généralement dans des cuvettes ensablées.

Cycle de vie

Espèce pérenne. Cycle trigénétique dimorphe, les gamétophytes et sporophytes sont semblables (De Reviers, 2002).

Distribution générale

Europe (des Féroé aux Canaries), Afrique de l’Ouest et de l’Est, Méditerranée, Adriatique.

Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais

Boulogne Digue Nord, Fort de Croy à Wimereux, Pointe aux Oies à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles, Pointe du Riden à Audinghen.

Exploitation
Publication originale

Geville, R.K. (1824). Flora edinensis: or a description of plants growing near Edinburgh, arranged according to the Linnean system, with a concise introduction to the natural orders of the class Cryptogamia, and illustrated plates. pp. i-lxxxi, 1-478. Edinburgh: Printed for William Blackwood, Edinburgh; and T. Cadell, Strand, London.

Lien vers l’Algaebase

http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=176

 

 

Plumaria plumosa

Nom latin Plumaria plumosa (Hudson) Kuntze 1891
Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Rhodophyta
Classe Florideophyceae
Ordre Ceramiales
Famille Wrangeliaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Plume souple, plumeux.
Lieu de récolte
Date de récolte
Références photos
Description

Thalle de 10 cm, de couleur brun-noir, formé d’un axe principal dressé, cortiqué à la base et devenant non cortiqué au sommet, présentant de grandes ramifications secondaires distiques (dans un même plan) en forme de plumes, opposés à de courts rameaux peu ou pas ramifiés. Les grandes ramifications secondaires sont elles-mêmes porteuses des ramifications tertiaires distiques incurvées et opposées donnant l’aspect de plumes élégantes. Les ramifications tertiaires incurvées portent des petits rameaux (ou pinnules) qui sont plus grand sur la face externe de l’axe que sur la face interne. Les gominoblastes se trouvent à l’apex des rameaux tertiaires. Les spermatocystes sont situés à l’extrémité des pinnules. Les tétrasporocystes sont présents également à l’extrémité des pinnules (Coppejans, 1995).

Milieu de vie

Epilithe en infralittoral et sur les parois verticales du médiolittoral moyen et inférieur.

Cycle de vie

Espèce annuelle. Cycle trigénétique isomorphe.

Distribution générale

Atlantique nord-est (Arctique au Portugal), Atlantique nord-ouest.

Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais Cap Gris-Nez.
Exploitation
Publication originale

Kuntze, O. (1891). Revisio generum plantarum. Pars 2. pp. 375-1011. Leipzig, London, Milano, New York, Paris: Arthur Felix, Dulau & Co., U. Hoepli, Gust. A. Schechert, Charles Klincksierck.

 

Lien vers l’Algaebase http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=150

Halurus flosculosus

Nom latin

Halurus flosculosus (J.Ellis) Maggs & Hommersand 1993.

Noms vernaculaires
Règne Plantae
Division Rhodophyta
Classe Florideophyceae
Ordre Ceramiales
Famille Wrangeliaceae
Etymologie grecque Queue de mer
Etymologie latine Petite fleur
Lieu de récolte La Crèche, Wimereux.
Date de récolte 25/07/2011
Références photos 30-1- Frais ; 30-2- Estran ; 30-3– Estran ; 30-4– Alguier ; 30-5– Alguier
Description

Thalle de couleur rouge vif à pourpre, constitué de filaments unisériés, rigides qui se rassemblent lorsque le thalle est exondé et l’ensemble prend alors l’aspect d’une touffe de cheveu rigide. Les filaments sont régulièrement divisés par dichotomie en segments de plus en plus courts vers les sommets. Chaque « cellule » est un article coenocyte (comprenant plusieurs noyaux) dont le diamètre diminue vers l’apex du filament. Les organes reproducteurs sont entourés de petits verticilles de rameaux courts (rappelant une petite fleur).

Milieu de vie

Epilithe dans les cuvettes du médiolittoral inférieur et dans la frange infralittorale.

Cycle de vie

Espèce annuelle, fructification du printemps à l’automne. L’espèce est dioïque à cycle de vie trigénétique dimorphe à thalles isomorphes (gamétophytes et tétrasporophytes semblables).

Distribution générale

Europe (des Pays-Bas aux Canaries), Méditerranée.

Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais

Pointe de la Crèche à Boulogne sur mer, Fort de Croy et Pointe aux Oies à Wimereux, Pointe du Nid de Corbet à Audresselles.

Exploitation
Publication originale

Maggs, C.A. & Hommersand, M.H. (1993). Seaweeds of the British Isles. Volume 1. Rhodophyta. Part 3A. Ceramiales. pp. [i]-xv, 1-444, 129 figs, map. London: HMSO

Lien vers l’Algaebase

http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=149

 

Griffithsia devoniensis

Nom latin Griffithsia devoniensis Harvey 1846
Noms vernaculaires

D’après miss Griffiths, phycologue britannique ; du Devon (sud-ouest de l’Angleterre).

Règne Plantae
Division Rhodophyta
Classe Florideophyceae
Ordre Ceramiales
Famille Wrangeliaceae
Etymologie grecque
Etymologie latine Grêle, effilé ; mince, ténu.
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux.
Date de récolte 27/07/2011
Références photos 28-1 – Estran ; 28-2 – Frais ; 28-3 – Frais binoculaire (x10) ; 28-4 – Frais
Description

Thalle de petite taille (jusqu’à 1 cm), formant des petites touffes de couleurs rose-rouge claire, formé de filaments unisériés dressés se ramifiant de façon dichotome ou pseudodichotome, formant des rameaux de plus en plus courts vers l’apex. Les articles (coenocytes) sont renflés dans leur partie distale. Au niveau des ramifications, les articles sont fortement constrictés. Des rhizoïdes unicellulaires transparents sont présents au niveau de la partie distale des articles. Les gonimoblastes remplacent une ramification et sont protégés par de petits involucres.

Milieu de vie

Epilithe dans la frange infralittorale, sur des substrats fortement envasés.

Cycle de vie

Espèce annuelle. Cycle trigénétique isomorphe, les gamétophytes et sporophytes sont identiques (Cabioc’h et al., 2006).

Distribution générale

Atlantique nord-est (de la Scandinavie au Maroc), Méditerranée (Cabioc’h et al., 2006).

Distribution sur les côtes du Pas-de-Calais

Fort de Croy à Wimereux, Pointe aux Oies à Wimereux.

Exploitation
Publication originale

Harvey, W.H. (1846). Phycologia britannica, or, a history of British sea-weeds: containing coloured figures, generic and specific characters, synonymes, and descriptions of all the species of algae inhabiting the shores of the BritishIslands. , Plates 1-78. London: Reeve & Benham.

Lien vers l’Algaebase

http://www.algaebase.org/search/species/detail/?species_id=474