Pholis gunnellus

Nom latin Pholis gunnellus
Ancien nom Pholis gunnelus
Nom(s) vernaculaire(s) Gonnelle, Papillon de mer, Sigouine de roche
Règne Animalia
Phylum Chordata
Sous Phylum Vertebrata
Classe Actinopterygii
Sous Classe
Ordre Perciformes
Sous Ordre
Super Famille
Famille Pholidae
Etymologie Du latin « Pholis » : écaille et Gunnellus la latinisation du nom commun.
Lieu de récolte Fort de Croy, Wimereux
Date de récolte 16 mai 2012
Références photo 34.1 / 34.2 / 34.3 / 34.4
Description Corps serpentiforme, mais comprimé latéralement. Tête moins haute que le corps, la bouche oblique orientée vers le haut. Nageoire dorsale et anale très longues, soudées à la queue. Nageoires pelviennes rudimentaires. Coloration variable, beige grisâtre à brun chocolat, uniforme ou nettement marbrée. Elle se caractérise surtout par une série d’ocelles noirs le long du corps. La peau produit un mucus épais.
Ecologie Elle se nourrit de toutes sortes d’animalcules du fond. Maturité sexuelle atteinte à 3 ans, pour une longueur de 20cm environ. Période de Fray de Novembre à Janvier, pondant de 80 à 200 œufs en une grosse boule, sous une pierre ou dans une coquille de moule. Les œufs sont gardés par le mâle jusqu’à l’éclosion des larves, longues de 9mm. Ces dernières sont pélagiques jusqu’à ce qu’elles mesurent environ 3cm de longueur.
Milieu de vie Des côtes jusqu’à 30m de profondeur, dans la zone des algues, plus profondément en hiver. Fréquente les zones rocheuses, qui lui offrent de nombreux abris, mais également la vase et le sable.
Distribution générale Atlantique à partir du nord de l’Irlande et du Pays de Galles, est de la Manche, Mer du Nord, Baltique
Distribution sur les côtes du Pas de Calais
Exploitation
Publication originale van der Land, J.; Costello, M.J.; Zavodnik, D.; Santos, R.S.; Porteiro, F.M.; Bailly, N.; Eschmeyer, W.N.; Froese, R. (2001). Pisces, in: Costello, M.J. et al. (Ed.) (2001). European register of marine species: a check-list of the marine species in Europe and a bibliography of guides to their identification. Collection Patrimoines Naturels, 50: pp. 357-374