Hydrallmania falcata

Nom latin Hydrallmania falcata
Ancien nom Sertularia falcata
Nom(s) vernaculaire(s) Hydraire palmier
Règne Animalia
Phylum Cnidaria
Sous Phylum
Classe Hydrozoa
Sous Classe Hydroidolina
Ordre Leptothecata
Sous Ordre Conica
Super Famille
Famille Sertulariidae
Etymologie
Lieu de récolte
Date de récolte 22/05/12
Références photo 41.1 / 41.2 / 41.3
Description Tige principale très grande, en spirale ouverte, à au maximum 500mm ; monosyphonique ; Branches latérales régulièrement pennées, hydroclade alternatif. Hydrothèques tubulaires regroupés en groupe de 4 ou 10. Les rangées sont étroitement fixées. Les gonothèques mâles et femelles sont semblables, ovoïdes et légèrement pétiolées.
Ecologie Gastrozoïdes (polypes nourriciers) apportent la nourriture en suspension jusqu’à la bouche.

Reproduction asexuée et sexuée mais pas de phase méduse libre.

Milieu de vie Sur les coquillages et les roches particulièrement en zones sableuses. De 20 à 100m de profondeur
Distribution générale Commune sur toute les côtes Britanniques, et de l’Arctique à l’Europe de l’Ouest
Distribution sur les côtes du Pas de Calais
Exploitation
Publication originale van der Land, J.; Vervoort, W.; Cairns, S.D.; Schuchert, P. (2001). Hydrozoa, in: Costello, M.J. et al. (Ed.) (2001). European register of marine species: a check-list of the marine species in Europe and a bibliography of guides to their identification. Collection Patrimoines Naturels, 50: pp. 112-120