Cirriformia tentaculata

Nom latin Cirriformia tentaculata
Ancien nom Terebella tentaculata
Nom(s) vernaculaire(s) Ver à fils rouges
Règne Animalia
Phylum Annelida
Sous Phylum
Classe Polychaeta
Sous Classe Canalipalpata
Ordre Terebelida
Sous Ordre Cirratuliformia
Super Famille
Famille Cirriatulidae
Etymologie
Lieu de récolte Pointe aux Oies, Wimereux
Date de récolte 30/05/12
Références photo 28.1 / 28.2 / 28.4
Description Corps atténué aux deux extrémités, bombé du côté dorsal, aplati ou légèrement concave à la face ventrale. Segments très courts, très nombreux et serrés au nombre de 300 et plus. Prostomium en cône obtus à large base, sans yeux chez l’adulte, avec quelques tâches pigmentaires. Segment buccal et les deux suivants achètes, souvent bi-annelés à la face dorsale. Branchie à partir du premier sétigère, sur tout le corps, sauf aux derniers segments. Elles sont insérées un peu au-dessus et en arrière de la rame dorsale à une distance nettement inférieure à celle qui sépare les deux rames. Filets tentaculaires très nombreux formant deux groupes séparés, tangents ou réunis en bande transversale au sixième et septième sétigère, plus rarement au quatrième ou cinquième. Des soies capillaires dorsales et ventrales à tous les pieds. Des crochets dorsaux et ventraux, sauf au premier sétigère, les ventraux au nombre de deux ou trois, plus gros, plus saillants et plus foncés que les dorsaux apparaissent à des segments plus antérieurs que ceux-ci et au nombre de quatre ou cinq. Longueur jusqu’à 15 à 20cm, sur 4 à 5mm, jaune orangé à brun rougeâtre avec branchies et tentacules rouges.
Ecologie Vis dans le sédiment et laisse dépasser ses filaments tentaculaires pour attraper la nourriture et l’amener à la bouche.

Lors de la reproduction, le mâle obtient une couleur jaune tandis que la femelle devient verte.

Les larves libérées peuvent être pélagique (plancton) ou benthique, permettant à la fois une grande dispersion et une fixation à proximité des parents : Poecilogonie.

Milieu de vie A mer basse, dans la vase noire, sous les pierres, dans le sable vaseux des herbiers de zostères.
Distribution générale Mer du Nord, Mer d’Irlande, Manche, Atlantique.
Distribution sur les côtes du Pas de Calais
Exploitation
Publication originale Bellan, G. (2001). Polychaeta, in: Costello, M.J. et al. (Ed.) (2001). European register of marine species: a check-list of the marine species in Europe and a bibliography of guides to their identification. Collection Patrimoines Naturels, 50: pp. 214-231