Actinia sali

Nom latin Actinia sali
Ancien nom Actinia equina
Nom(s) vernaculaire Anémone tomate
Règne Animalia
Phylum Cnidaria
Sous Phylum
Classe Anthozoa
Sous Classe Hexacorallia
Ordre Actinaria
Sous Ordre Nyantheae
Super Famille Endomyaria
Famille Actiniidae
Etymologie Du grec : Actinia : Rayon Du latin : Equina : chevalin
Lieu de récolte Fort de Croy
Date de récolte lundi 14 mai 2012
Références photo 39.1 / 39.2 / 39.3 / 39.4
Description L’anémone tomate a une base dont la largeur de 50mm est supérieure à celle de la colonne, et qui est moyennement adhérente. Excepté pour les petits individus, la colonne n’est pas plus longue que large. Les tentacules, d’une longueur maximum de 70mm, sont présentes en nombre multiple de 8 et arrangées par cycle difficilement distinguable et pouvant être aux nombres de 6. La coloration de cette espèce est assez variée mais reste la plupart du temps uniforme pour un même individu. Elle varie du rouge au vert en passant pour le brun. Enfin à la base des tentacules, on peut apercevoir une couronne de point bleu appelé acrorhages, plus facilement visible lorsqu’elle se rétracte.
Ecologie Reproduction par viviparité habituelle et fréquente. Elle se nourrit d’invertébrés et de petits poissons, qu’elle attaque grâce à des cellules urticantes.
Milieu de vie Rochers et crevasses de l’étage mediolittoral
Distribution générale Méditerranée, Atlantique, Manche, Mer du Nord
Distribution sur les côtes du Pas de Calais
Exploitation
Publication originale van der Land, J.; den Hartog, J.H. (2001). Actiniaria, in: Costello, M.J. et al. (Ed.) (2001). European register of marine species: a check-list of the marine species in Europe and a bibliography of guides to their identification. Collection Patrimoines Naturels, 50: pp. 106-109